L’automne 2024, par-delà ses couvertures…

Clôturons traditionnellement ce premier semestre 2024 en jetant dès maintenant un œil, curieux, humide ou enthousiaste, sur les promesses éditoriales de la prochaine rentrée littéraire. Choix toujours difficile et contraint, cette sélection aussi émerveillée que parfaitement subjective – détail dont les habitués de cette rubrique ne nous tiennent généralement pas rigueur… – se veut un kaléidoscope de couvertures d’albums franco-belges, piochées parmi les multiples titres programmés à partir de la fin du mois d’août. Bonnes découvertes à toutes et tous !

Toujours présenté chronologiquement (par dates de parutions), cet avant-goût essaye de privilégier les nouvelles séries ou les one shots : une règle d’or… qui n’empêche pas de nombreuses exceptions !

Une fois n’est pas coutume, débutons ce tour d’horizon aux éditions Ici même, avec le très intriguant visuel concocté par Sebastiano Vilella pour « De Chirico : intérieurs métaphysiques ». Dans ce roman graphique de 128 pages, à paraitre le 23 août, les lecteurs pourront découvrir l’histoire – mi-autobiographie et mi-récit policier – du jeune peintre Giorgio de Chirico dans les années qui précédent la Première Guerre mondiale. En quittant Florence pour Paris, à la recherche d’opportunités artistiques, notre homme chercherait-il également à échapper aux investigations menées par un mystérieux enquêteur, persuadé que le peintre est impliqué dans une série de crimes sanglants ?

Couvertures des éditions classique et spéciale de « Thorgal Saga T3 : Shaïgan » (Le Lombard, 2024).

C’est le 23 août que surgira également, aux éditions du Lombard, le troisième opus de la série dérivée « Thorgal Saga » (« Shaïgan »), réalisé par le duo Yann-Roman Surzhenko, précédemment en charges des « Mondes de Thorgal – Louve » (2013 à 2017) et des « Mondes de Thorgal – La Jeunesse de Thorgal » (2013-2023). Dans ce one shot de 88 pages (disponible en versions classique ou luxe), le héros scandinave est confronté au tyrannique Shaïgan-sans-merci et à sa maitresse, une certaine Kriss de Valnor… Devenu amnésique à la manière du contemporain « XIII », Thorgal est à la recherche de son identité, tout en devant retrouver une arme légendaire.

Difficile dans cet article de ne pas mentionner, de nouveau, l’un des albums les plus attendus de la rentrée : la suite des authentiques péripéties et actes héroïques de Madeleine Riffaud, dans « Madeleine, Résistante T3 : Les Nouilles à la tomate » (23 août) : album de 128 pages mis en scène par Jean-David Morvan et Dominique Bertail. Rappelons que Madeleine – sous le nom de code Rainer – nous fait revivre au fil des pages la vie quotidienne de la Résistance avec une précision documentaire inédite, narrant cette fois-ci la torture dans les geôles nazies, l’interception d’un train allemand aux Buttes-Chaumont, puis les combats victorieux de la libération de Paris.

Changeons d’ambiance avec la très mélancolique couverture d’« Écoute s’il pleut » : bel ouvrage des éditions Maghen (28 août) concocté par Rodolphe et Patrick Prugne, lequel s’éloigne pour l’occasion des récits historiques et amérindiens. En 72 pages, les auteurs nous entrainent sur les traces d’une amitié disparue, temps et saisons écoulées n’ayant toutefois pas totalement effacé les tendres souvenirs…

D’ambiances, d’atmosphères… et de monstres, il est encore question avec les visuels de deux albums à paraître chez Dupuis et au Lombard le 30 août : « American Parano T2 : Black House » et « Nephilims T2 : Hurlements ». Le premier (par Hervé Bourhis et Lucas Varela) conclura le diptyque entamé en mars 2024 et narrant l’enquête très sixties et pop de l’inspectrice Kim Tyler, sur fond de meurtres sataniques et des vils agissements de Baron Yeval, fondateur de “l’Église de Satan”. Le second (par Sylvain Runberg, David Dusa et Stéphane Créty ; couverture en en-tête de cet article) nous replonge (avec délectattion) dans les horreurs accompagnant une expédition nordiste et scientifique dans les monts Ozark (Arkansas). Une race de géants, surnommés les Grands Anciens, aurait-elle existé, voire subsisté en Amérique du Nord ? Alors que ses amis et collègues semblent tous avoir disparu, Kenicott décide de se rendre à son tour sur place…

Le 30 août sera aussi l’occasion de retourner au Pays (de l’) imaginaire avec « Peter Pan de Kensington », réalisé par José Luis Munuera. Dans la nuit londonienne, les jardins de Kensington redeviennent en effet le territoire du merveilleux : perdue dans ce parc immense, la petite Maimie Mannering, six ans, va faire la connaissance d’un drôle de garçon capable de voler, Peter Pan. Tous deux devront résoudre une énigme improbable, pour permettre à Maimie de s’échapper des lieux avant le petit jour. Au risque, sinon, d’y être coincée à tout jamais ! L’auteur adapte ici « Le Petit Oiseau blanc », dans lequel James Matthew Barrie avait créé en 1902 son célèbre héros.

Le 11 septembre, paraîtra à son tour sans la collection Mirages de chez Delcourt, « Grossir le ciel » : one-shot de 120 pages imagé par Borris, d’après le roman de Franck Bouysse. Après « Charogne » (2018) et « Albert Londres doit disparaitre » (2022), le dessinateur se confronte de nouveau au polar et à la folie du huis-clos en dessinant la vie solitaire de Gus : un éleveur vivant dans les Cévennes avec son chien Mars, dont le quotidien est brusquement bouleversé par des visiteurs inopportuns… et des traces de sang menant jusqu’à la ferme de son voisin, Abel.

Sera également publié le 11 septembre « Gunthrie », aux éditions Soleil, un western de Christophe Cazenove et Serge Carrère racontant les tribulations du fils de Théodre Oldhabit : ancien escroc, mort scalpé à Little Big Horn. Devenu à son tour la cible de mercenaires et des créanciers, Gunthrie possède un fusil où est gravé le portrait de celui que tous recherchent encore…

Retournons chez Delcourt pour évoquer la parution (le 18 septembre) de « L’Héritage fossile », réalisé par Philippe Valette (salué du Fauve Polar à Angoulême en 2017 pour « Jean Doux et le mystère de la disquette molle ») : un récit SF de 288 pages, dans lequel Nova et son vieux père astronaute – Reiz – errent sur une planète désertique, en quête des vestiges de leur vaisseau. La jeune fille profite de cette odyssée pour rédiger les mémoires de son père : l’histoire d’une expédition, partie depuis 20 000 ans dans l’espoir d’établir la première colonie humaine sur une exoplanète viable…

Toujours chez Delcourt, évoquons « Orson : Welles, l’artiste et son ombre » de Youssef Daoudi (18 septembre) : album de 136 pages qui s’attache aux débuts fracassants, ainsi qu’aux revers, du réalisateur culte de « Citizen Kane » (1941). Le prix à payer pour un génie dont la célébrité précoce et l’indépendance farouche n’avaient rien à envier à son sens de la tragédie shakespearienne.

Couvertures des versions classique et FNAC (Dupuis, 2024).

Clôturons notre sélection de découvertes en évoquant la fameuse série policière « Jérôme K. Jérôme Bloche » d’Alain Dodier, dont le héros détective amateur vivra sa 29e enquête dans « Perpétuité » (éd. Dupuis, le 18 octobre). Réveillé en pleine nuit par l’ami Burhan, Jérôme doit s’intéresser à la disparition…du doudou de Yasmina, qui avait accompagnée sa maman, femme de ménage, dans une grande maison bourgeoise. Or, l’oncle de Yasmina a également disparu aux abords de cette demeure décidemment bien étrange. Cette publication, doublée par une couverture alternative (édition spéciale FNAC) sera également accompagnée par un nouvel opus de la collection Une vie en dessins (Champaka Brussels/Dupuis) réunissant, sur 192 pages, 200 originaux tous en liens avec la série polar d’Alain Dodier.

Couverture de l'édition spéciale de « Une vie en dessins : Jérôme K. Jérôme Bloche - Alain Dodier » (Champaka/Dupuis, 2024).

Bonnes vacances estivales ! (La rubrique « L’Art de… » sera de retour le mardi 20 août)…

Philippe TOMBLAINE

« De Chirico : intérieurs métaphysiques » par Sebastiano Vilella et Laurent Lombard

Éditions Ici même (28,00 €) – EAN : 978-2369121091

Parution 23 août 2024

« Thorgal Saga T3 : Shaïgan » par Roman Surzhenko et Yann

Éditions du Lombard (21,50 €) – EAN : 978-2808202923

Parution 23 août 2024

« Madeleine, Résistance T3 : Les Nouilles à la tomate » par Dominique Bertail et Jean-David Morvan, avec Madeleine Riffaud

Éditions Dupuis [Aire libre] (23,50 €) – EAN : 979-1034759668

Parution 23 août 2024

« Écoute s’il pleut » par Patrick Prugne et Rodolphe

Éditions Daniel Maghen (18,00 €) – EAN : 978-2356741882

Parution 28 août 2024

« American Parano T2 : Black House » par Lucas Varela et Hervé Bourhis
Éditions Dupuis (16,50 €) – EAN : 979-1034770298

Parution 30 août 2024

« Nephilims T2 : Hurlements » par Stéphane Créty, David Dusa et Sylvain Runberg

Éditions du Lombard (15,95 €) – EAN : 978-2808211444

Parution 30 août 2024

« Peter Pan de Kensington » par José Luis Munuera

Éditions Dargaud (19,99 €) – EAN : 978-2505126041

Parution 30 août 2024

« Grossir le ciel » par Borris, d’après Franck Bouysse

Éditions Delcourt [Mirages] (18,95 €) – EAN : 978-2413027485

Parution 11 septembre 2024

« Gunthrie » par Serge Carrère et Christophe Cazenove

Éditions Soleil (14,95 €) – EAN : 978-2302094062

Parution 11 septembre 2024

« L’Héritage fossile » par Philippe Valette

Éditions Delcourt (29,95 €) – EAN : 978-2413024712

Parution 18 septembre 2024

« Orson : Welles, l’artiste et son ombre » par Youssef Daoudi

Éditions Delcourt [Mirages] (28,95 €) – EAN : 978-2413041115

Parution 18 septembre 2024

« Jérôme K. Jérôme Bloche T19 : Perpétuité » par Alain Dodier

Éditions Dupuis (13,50 €) – EAN : 979-1034768776

Parution 13 septembre 2024

Édition spéciale FNAC

Éditions Dupuis (24,95 € ; édition limitée, couverture alternative) – EAN : 978-2808506816

Parution 13 septembre 2024

« Une vie en dessins : Jérôme K. Jérôme Bloche – Alain Dodier »

Éditions Champaka Brussels/Dupuis (69 €) – EAN : 978-2-390410423

Parution 13 septembre 2024

Édition spéciale

Éditions Champaka Brussels/Dupuis (89 € ; tirage de tête limité à 599 ex. avec jaquette – frontispice n°/s) – EAN : 978-2-390410430

Parution 13 septembre 2024

Galerie

Une réponse à L’automne 2024, par-delà ses couvertures…

  1. Raymond saphir dit :

    Que de belles choses en perspective… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>